Newsflash

OUVERTURE d'un DU DE RECHERCHE en SOINS COURANTS

PARTENARIAT  AFREK avec UPEC  (Université de Paris Créteil) et l'Ecole Supérieure de MONTSOURIS

 

L'AFREK : Recherche et Evaluation en Kinésithérapie

 

L'Association Française pour la Recherche et l'Evaluation en Kinésithérapie a été créée en juin 1993 par la volonté des deux syndicats majoritaires de la profession, en particulier par Jean Boudot de la FFMKR, de plusieurs écoles notamment celle de l'ADERF ainsi que des organismes professionnels, pour proposer une structure capable de favoriser la fédération d'organismes investis dans la promotion de la kinésithérapie.

Elle ambitionne l'organisation et l'ajustement du champ des activités professionnelles afin de répondre aux demandes de l'ANAES (Agence nationale accréditation et évaluation en santé) précédemment l'ANDEM (Agence nationale pour le développement de l'évaluation médicale) et maintenant l'HAS ( Haute Autorité de Santé).


Le but était double :

  • Créer un organisme capable de fédérer tous les organismes intéressés par la promotion de la kinésithérapie :
  • Syndicats,
  • Associations de formation continue,
  • Instituts de formation et autres.
  • Organiser les compétences de la profession de manière à répondre à la demande de l'ANAES, HAS à présent, qui souhaitait pouvoir recruter des experts para-médicaux sans solliciter directement les syndicats.

 

mosaique


Missions de l'association  : promouvoir la recherche et l'évaluation en kinésithérapie.
Du fait de la conjoncture actuelle, avec la forte pression vers l'évaluation des techniques, la très grande majorité des fonds et des efforts ont été dirigés vers l'évaluation.
De plus, l'association réserve ses fonds pour soutenir les projets centrés sur l'amélioration des pratiques en exercice libéral, et peu de projets répondent à ce critère : ils sont d'habitude trop fondamentaux, ou font appel à des technologies lourdes et coûteuses, en général apanage des établissements.

Dans le domaine des l'évaluation, l'AFREK a participé directement à trois Conférences de Consensus.

Elle a fourni des experts pour les Comités d'organisation, les Groupes de travail et les Groupes de lecture chargés d'évaluer une dizaine de thèmes qui intéressent la profession de kinésithérapeute.  

 

Méthodes.
Un formulaire standardisé est à la disposition des personnes qui désirent faire acte de candidature.
Un comité scientifique passe jugement sur les demandes, composé d'universitaires (biomécanique, physiologie), de médecins ou chirurgiens, et de kinésithérapeutes dont la compétence est reconnue dans une branche spécifique du métier.

Chaque fois qu'une sollicitation de l'HAS parvient à l'AFREK, une recherche d'experts est entreprise en recherchant les confrères compétents du domaine dans une liste préalablement compilée.

A l'occasion d'une commission d'organisation tenue à l'HAS, l'idée à été émise qu'une base de données fournissant un répertoire de bilans était maintenant indispensable. C'est le contenu du site www.afrek.com.

 


Les Membres du Bureau de l'AFREK.
Président : Françoise ESCARMENT
Vice président : Christian CHATRY

Secrétaire général : Michèle GOISNEAU

Trésorier : Jean-Yves LEMERLE

L'AFREK est une association d'organismes concernés par l'exercice de la kinésithérapie.

Actuellement, 13 organismes adhèrent et participent à nos actions.

 

Les membres fondateurs :
L'A.D.E.R.F. Association pour le Développement et la Recherche en Rééducation Fonctionnelle ;
L'ÉCOLE DES CADRES DE PARIS (INK) ;
L'ÉCOLE DES CADRES DE BOIS-LARRIS (Croix rouge française) ;
L'E.F.O.M. Ecole française d'orthopédie et de massage ;
L'E.N.K.RE. Ecole de nationale de kinésithérapie et de rééducation fonctionnelle ;
Le S.N.M.K.R. Syndicat national des masseurs-kinésithérapeutes rééducateurs ;
La F.F.M.K.R . Fédération des masseurs-kinésithérapeutes rééducateurs.

Orientée vers la promotion de la recherche, l'association a été très rapidement sollicitée et de façon régulière par l'ANAES pour proposer des experts afin de participer notamment à des comités d'organisation de recommandations des pratiques professionnelles, des groupes de travail, de lecture, des conférences de consensus, des recommandations professionnelles chargées d'apporter des réponses pertinentes à la prise en charge masso-kinésthérapique de patients porteurs d'affections justiciables de ces pratiques.

L'AFREK devient un partenaire privilégié de l'Agence, tant pour l'accréditation que l'évaluation, qui a engagé des professionnels permanents, chefs de projet marquant ainsi le rôle et l'importance de la kinésithérapie dans le champ médical et de la santé.
La collaboration de professionnels membres de l'AFREK pour ne citer qu'eux, Jean-Paul David, Philippe Stévenin, Jacques Monet, Michel Paparemborde dans les instances décisionnelles de l'ANAES et HAS (Conseil d'administration, Conseil scientifique, collèges spécialisés) a démontré la participation active et la présence de la profession dans cet organisme scientifique qui a pour mission d'établir l'état des connaissances en matière de stratégies diagnostiques et thérapeutiques et de contribuer à l'amélioration et la qualité des soins à l'hôpital et en médecine libérale.